Le château de Cérines.

Résumé : La forteresse de Cérines (Kyrénia, l'antique Cérines) a une position clé expliquant la succession de sièges fameux que le site a essuyé depuis l'Antiquité, à aucun desquels il ne semble d'ailleurs avoir offert de résistance. Ce monument complexe a fait l'objet de gros travaux de fouille et de déblaiement à l'initiative du directeur des Antiquités de Chypre, Arthur Megaw, brutalement interrompus par l'invasion turque de 1974. Megaw est l'auteur de la seule notice archéologique sur ce site majeur, que l'auteur n'a pu étudier avec Ch. Corvisier qu'une poignée d'heures. Pour en faciliter la présentation, le monument est analysé par campagnes successives, en s'appuyant sur l'excellent plan de synthèse de Megaw et en en reprenant la numération. La différenciation des campagnes est servie par la mise en oeuvre du poros : la première campagne représente une construction en grand appareil de blocs de remploi souvent mal équarris, la deuxième un moyen appareil réglé à blocs sensiblement cubiques, la troisième un appareil allongé à joints blancs beurrés très débordants sur la face des blocs.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
J.-B. de Vaivre et Ph. Plagnieux. L'art gothique en Chypre., Diffusion de Boccard, pp.384-390, 2006, Mémoires de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, ISSN 0398-3595 ; 34
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00673222
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : jeudi 23 février 2012 - 09:39:20
Dernière modification le : mercredi 5 septembre 2018 - 13:30:07

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00673222, version 1

Collections

Citation

Nicolas Faucherre. Le château de Cérines.. J.-B. de Vaivre et Ph. Plagnieux. L'art gothique en Chypre., Diffusion de Boccard, pp.384-390, 2006, Mémoires de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, ISSN 0398-3595 ; 34. 〈halshs-00673222〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

242