'Posthumani nihil a me alienum puto' : Le discours de l'hospitalité dans la cyberculture

Résumé : Le pattern narratif de l'hospitalité de l'étranger, présent autant dans la littérature homérique que dans le discours de la culture du numérique est le sujet de cet article. Le voyageur grec et le "nomade de la frontière électronique" sont deux étapes du même chemin discursif, menant des navigations savantes d'Ulysse jusqu'au surf informatique contemporain. Les pratiques hospitalières annoncent, aujourd'hui comme jadis, un lien social dans des habitats informationnels. Les millions d'usagers, échangeant des fichiers dans des réseaux peer2peer ou bien prenant part à la vie des communautés en ligne, semblent implicitement répéter ce discours d'accueil des étrangers. En affirmant aussi que, dans le contexte du numérique, personne n'est étranger.
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00667492
Contributeur : Antonio A. Casilli <>
Soumis le : mardi 7 février 2012 - 17:20:47
Dernière modification le : lundi 9 avril 2018 - 10:11:19

Fichier

SOC_083_0097.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00667492, version 1

Citation

Antonio Casilli. 'Posthumani nihil a me alienum puto' : Le discours de l'hospitalité dans la cyberculture. Sociétés, 2004, pp.97-116. 〈halshs-00667492〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

571

Téléchargements de fichiers

607