Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le mieux, ennemi du bien : approche expérimentale du contrôle comme mécanisme de filtrage

Résumé : Dans un contexte de sélection contraire, il est étudié, à partir d'un protocole expérimental, l'intensité et l'efficacité d'une politique de contrôle comme instrument de filtrage dans la relation de financement de long terme entre un investisseur (Principal) et un entrepreneur (Agent). Trois effets du contrôle sont mis en évidence : disciplinant, éducateur et filtrant. Alors que le premier effet est attendu, l'effet éducateur du contrôle laisse la place à un effet d'éviction déjà observé dans d'autres expérimentations mais dans un contexte d'aléa moral. Enfin, l'expérimentation fait ressortir que le principal restaure un effet de filtrage en arbitrant entre l'efficacité et l'intensité du contrôle : il est préférable de contrôler peu pour détecter un peu plutôt que de contrôler beaucoup pour ne rien détecter.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00664890
Contributor : Taï Dao Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, January 31, 2012 - 4:16:08 PM
Last modification on : Thursday, May 27, 2021 - 3:36:33 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00664890, version 1

Citation

Nadia Joubert, Jean-Louis Rullière, Hind Sami. Le mieux, ennemi du bien : approche expérimentale du contrôle comme mécanisme de filtrage. Economie et Prévision, Minefi - Direction de la prévision, 2010, 4-5 (195-196), pp. 127-146. ⟨halshs-00664890⟩

Share

Metrics

Record views

49