Temps judiciaire et logique gestionnaire. Tensions autour des instruments d'action et de mesure : rapport de recherche, mission de recherche "Droit et Justice"

Résumé : extrait : Les préoccupations anciennes relatives à la célérité de la justice se trouvent requalifiées par des exigences plus contemporaines, liées aux droits de l'homme, aux transformations du rapport au temps dans les sociétés modernes et aux recompositions de I'Etat. Progressivement, une logique gestionnaire, qui s'intéresse à 1'organisation de la production plutôt qu'à 1a production elle-même et qui se caractérise par une plus grande sensibilisation aux notions de coûts et d'efficience, au-delà de la recherche de " qualité ", s'impose dans les services publics, y compris l'institution judiciaire. S'appuyant sur des observations et une cinquantaine d'entretiens réalisés principalement dans quatre tribunaux de grande instance et deux cours d'appel, l'enquête s'inscrit dans une perspective de sociologie de la justice et de l'action publique, intégrant les dimensions professionnelle et organisationnelle.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00656198
Contributor : Caroline Sagat <>
Submitted on : Tuesday, January 3, 2012 - 5:07:33 PM
Last modification on : Monday, June 17, 2019 - 6:26:08 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00656198, version 1

Citation

Cécile Vigour. Temps judiciaire et logique gestionnaire. Tensions autour des instruments d'action et de mesure : rapport de recherche, mission de recherche "Droit et Justice". 2012. ⟨halshs-00656198⟩

Share

Metrics

Record views

305