Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Ecrit médiéval et traces d'oralité : l'exemple de l'adverbe or(e)

Résumé : La recherche exposée dans cette publication porte sur le fonctionnement de l’adverbe médiéval or(e) (Ollier 1988 et 1995, Reenen et Schøsler 1995) dans un corpus de textes du XIIe et du XIIIe siècle, et sur les rapports qu’on peut établir entre l’usage de ce déictique - qui correspond à peu près à l’adverbe maintenant du français moderne - et le caractère plus ou moins oral des séquences dans lesquelles il est utilisé. Nous nous appuyons ici sur le cadre théorique élaboré par Koch et W. Österreicher (1990 et 2001) , qui permet de dépasser l’opposition trop simpliste entre oral et écrit, en distinguant clairement le médium utilisé des caractéristiques conceptuelles et communicatives du discours. Les résultats de cette recherche montrent que de façon attendue or(e) est beaucoup plus fréquent dans les passages au discours direct que dans la narration (ce qui pose évidemment la question du statut de l’oral représenté dans les textes du Moyen Age). Mais ils révèlent aussi le rôle surprenant joué par or(e) dans les textes didactiques - les écrits de Philippe de Thaon -, que rien ne laisserait a priori rapprocher de productions orales ou de la « scripturalité à destin oral » caractéristique des débuts du Moyen Age (Koch 1993) . Or(e) semble être assez systématiquement utilisé dans les documents médiévaux comme un adverbe d’énonciation articulant un aspect de la description ou de la narration à un autre. Notre étude met ainsi en évidence le rôle pendant longtemps tenu par les marques caractéristiques de l’oral représenté dans la structuration du discours, ce qui nous conduit à repenser, en le complexifiant, le rapport oral/écrit au Moyen Age.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00654556
Contributor : Céline Guillot-Barbance <>
Submitted on : Saturday, October 25, 2014 - 1:21:28 PM
Last modification on : Tuesday, May 12, 2020 - 3:56:12 PM
Long-term archiving on: : Monday, January 26, 2015 - 10:01:16 AM

File

Guillot.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00654556, version 1

Collections

Citation

Céline Guillot. Ecrit médiéval et traces d'oralité : l'exemple de l'adverbe or(e). Eva Havu et al. La langue en contexte. Actes du colloque Représentation du sens linguistique IV, Société Néophilologique (Helsinki), pp.267-281, 2009. ⟨halshs-00654556⟩

Share

Metrics

Record views

415

Files downloads

1239