Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

" Archaïsme et langue commune "

Résumé : À côté des mots techniques et des emprunts, il est un autre domaine du vocabulaire qui pose problème à la langue commune : les vieux mots qui sentent le passé ou le terroir. Plus encore que les autres lexiques problématiques, les archaïsmes sont soumis à des jugements subjectifs de l'ordre du sentiment ou de l'impression. C'est à travers l'analyse de la phraséologie propre au marquage que j'étudie les diverses attitudes face aux vieux mots. Le discours lexicographique distribue les archaïsmes en deux catégories : les mots à rejeter d'une part, d'autre part les mots à intégrer dans le registre burlesque. Les remarqueurs convoqués dans la deuxième partie de l'article (Marie de Gournay, Chapuzeau, Alemand, Sorel ...) permettent de comprendre que le commun est ce qui est susceptible d'être assumé dans une conversation, les mots ainsi prenant le poids d'une valeur symbolique (ou marchande), constitutif d'un ethos individuel et collectif.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00651767
Contributor : Chantal Wionet <>
Submitted on : Wednesday, December 14, 2011 - 10:35:20 AM
Last modification on : Friday, July 17, 2020 - 8:59:15 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00651767, version 1

Collections

Citation

Chantal Wionet. " Archaïsme et langue commune ". Stylistique et archaïsme, 2007, Cerisy-la-salle, France. pp.21-42. ⟨halshs-00651767⟩

Share

Metrics

Record views

274