Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

" La place des langues dans le dictionnaire de Thomas Corneille, 1694 ", Neologica 2, L'emprunt : un événement linguistique, numéro dirigé par Agnès Steuckardt, p. 87-98.

Chantal Wionet 1
1 HEMOC
CNELIAS - Centre Norbert Elias
Résumé : Cet article continue l'exploration des propriétés de la langue commune à travers le Dictionnaire des Arts & des Sciences (1694) en tant qu'il peut être considéré comme la partie cachée du Dictionnaire de l'Académie. Il apparaît notamment que parmi les mots choisis par l'Académie, seuls 9 sont donnés explicitement comme des emprunts à d'autres langues, comme si cette langue ne devait être construite que sur ses fonds propres - ou en tout cas faire comme si. C'est par l'étude de la phraséologie du Thomas Corneille délimitant les emprunts (phraséologie complexe et variée) que l'on peut comprendre quelle est leur place dans la langue. Se dessine ainsi un deuxième élément fondamental de la culture française à travers ce que l'on fait dire à la langue : les mots empruntés sont traités comme des corps lexicaux étrangers, qui peuvent être destinés à la naturalisation (en ce cas il s'agit, par des adaptations successives, de faire oublier leur origines), soit à l'exposition, comme butin de guerre.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00651747
Contributor : Chantal Wionet <>
Submitted on : Wednesday, December 14, 2011 - 10:12:35 AM
Last modification on : Friday, July 17, 2020 - 8:59:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00651747, version 1

Collections

Citation

Chantal Wionet. " La place des langues dans le dictionnaire de Thomas Corneille, 1694 ", Neologica 2, L'emprunt : un événement linguistique, numéro dirigé par Agnès Steuckardt, p. 87-98.. Neologica : revue internationale de la néologie, Paris : Garnier, 2008, pp.87-98. ⟨halshs-00651747⟩

Share

Metrics

Record views

250