Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

La valeur des liens. Hommes, femmes et comptes familiaux

Résumé : Cet ouvrage analyse les nouvelles trajectoires conjugales et familiales à travers la dimension sexuée des relations économiques et matérielles nouées dans la parenté. Dans les sociétés occidentales, les normes morales distinguent l'amour et les sentiments de l'argent et des comptes, associés à la logique de l'intérêt et du profit. Afin de dépasser cette séparation, les contributions croisent des approches d'anthropologie, d'histoire et de sociologie, suscitant la rencontre de temps, d'espaces et de cultures où l'articulation entre relations personnelles et transactions matérielles peut se décliner de façon plurielle. Les contributions analysent tour à tour les modalités de circulation et d'appropriation de l'argent et des biens, la manière dont les transactions donnent sens aux liens amoureux et familiaux, et la façon dont elles permettent à chacun d'occuper une place et un statut reconnu dans l'espace de la parenté. Anne Attané étudie les modalités des échanges liés aux cérémonies familiales à Ouahigouya (Burkina Faso). Christine Dousset et Sylvie Perrier éclairent les modalités de la transmission du patrimoine ainsi que la mise en commun des outils de production dans les exploitations familiales aux XVIIièmes et XVIIIièmes siècles. Véronika Nagy s'intéresse au patrimoine, entendu comme propriété conjugale, ainsi qu'aux différentes transactions financières et matérielles des conjoints dans l'analyse de procédures contemporaines de divorces pour faute. Isabelle Delaunay s'intéresse aux prestations sociales données aux veufs et veuves précoces. Sylvie Cadolle analyse les solidarités entre générations dans les familles recomposées. Monique Membrado étudie enfin les transactions familiales à travers une aide composée de services dans le contexte de la prise en charge des aînés. Ce collectif permet d'ouvrir de nouvelle pistes de recherche. L'argent et les biens qualifient les relations et les font exister, légitimant, valorisant ou fabriquant des relations et des statuts mouvants, parfois non reconnus par le droit ou la coutume. Les usages conjugaux de l'argent y soulignent la complexité et le caractère inachevé du processus d'égalitarisation des statuts de genre tandis que les changements familiaux contemporains, et notamment les recompositions familiales, transforment le cadre des échanges liant les générations. Deux formes majeures d'asymétrie apparaissent du point de vue des rapports de genre. L'accès des femmes à des ressources personnelles a profondément transformé la conjugalité sans modifier radicalement la manière dont l'argent y signifie les rapports amoureux : la valeur du lien conjugal, dont l'approche historique souligne l'ancienneté, persiste à s'incarner dans un flux d'argent circulant des hommes, conjoint, pères ou beaux-pères, vers les femmes et vers leurs enfants. La notion de " solidarité conjugale " attachée à ces échanges apparaît comme une question nouvelle et féconde dans le contexte contemporain. Les modalités de l'entraide et du soutien entre générations dans les familles recomposées éclairent ensuite l'asymétrie des positions paternelle et maternelle au sein des constellations recomposées, où les femmes occupent une position centrale, tandis que la paternité se montre fragilisée dans sa dimension nourricière et matérielle.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00646521
Contributor : Agnes Martial <>
Submitted on : Wednesday, November 30, 2011 - 10:34:54 AM
Last modification on : Friday, July 17, 2020 - 8:41:44 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00646521, version 1

Collections

Citation

Agnes Martial. La valeur des liens. Hommes, femmes et comptes familiaux. Presses Universitaires du Mirail, pp.190, 2009. ⟨halshs-00646521⟩

Share

Metrics

Record views

558