Les "maisons aux (des) champs" : une utopie sociale de la période moderne et un cas d'école bourguignon, Entre-deux-Monts

Résumé : Au xvie siècle, les manuels d'architecture vantent les mérites de la vie à la campagne et dessinent le plan de la " maison aux champs " idéale, inspirée de la villa romaine, dans laquelle le pater familas peut tout à la fois surveiller le travail agricole, être au centre de sa famille et se livrer aux délices de l'otium. Cette utopie sociale, dont le paradygme est le château royal de Villers-Cotterêts, doit comporter une entrée unique donnant sur la pars rustica, dominée par la pars urbana, encadrée de galeries pour les loisirs de plein-air. Le petit château d'Entre-deux-Mont, au sud de Dijon, rebâti en plusieurs étapes entre 1529 et 1654, semble être une stricte application de ces principes, pour une petite aristocratie parlementaire qui voulait mettre en scène son goût retrouvé pour les loisirs champêtres.
Document type :
Conference papers
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00642080
Contributor : Sophie Desbois-Garcia <>
Submitted on : Thursday, November 17, 2011 - 11:46:00 AM
Last modification on : Friday, September 14, 2018 - 9:56:08 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00642080, version 1

Collections

Citation

Sylvie Le Clech. Les "maisons aux (des) champs" : une utopie sociale de la période moderne et un cas d'école bourguignon, Entre-deux-Monts. Les "maisons aux (des) champs" : une utopie sociale de la période moderne et un cas d'école bourguignon, Entre-deux-Monts, Sep 2009, Savoisy, France. p. 1-15. ⟨halshs-00642080⟩

Share

Metrics

Record views

213