A. Lauper-semble-penser-que, Bien qu'elle fournisse un compte-rendu fort intéressant de l'oeuvre de Johann Christoph Harenberg, Vernünftige und Christliche Gedancken über die Vampirs... (1733), son cadre d'analyse n'est pas utile pour l'objectif poursuivi ici (Lauper, « Die " phantastische Seuche, pp.51-73, 2008.

. Le, Der Vampir (1748) d'Heinrich August Ossenfelder, n'a pas eu une réception significative

K. Cet-article-est-fondé-sur-la-recherche-publiée-dans-vermeir, « Vampires as " creatures of the imagination in the Early Modern Period Diseases of the Imagination and Imaginary Disease in the Early Modern Period. Brepols Publishers, où plusieurs éléments présentés ici sont développés en détail, 2011.

R. M. De, Masticatione mortuorum in tumulus Liber Singularis : Exhibens Duas Excercitationes, Quarum Prior Historico-critica Posterior Philosophica est, p.1728