Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les Déterminants du Jugement des Salariés sur la RTT

Résumé : Si de nombreux travaux ont déjà été consacrés aux conséquences économiques des politiques de réduction du temps de travail (RTT), notamment sur l'emploi, peu d'études ont jusqu'ici abordé les effets de ces politiques sur les conditions de travail et les conditions de vie des salariés concernés. Plusieurs études ont porté sur les attentes des salariés de la mise en place d'une réduction du temps de travail (analyses ex ante), mais beaucoup moins sur la perception et l'appréciation qu'en ont les salariés après sa réalisation (analyses ex post). Cette question des facteurs de satisfaction et d'insatisfaction des salariés vis-à-vis d'une politique de réduction du temps de travail, dont ils ont vécu les effets directement, est approfondie ici en analysant les réponses à l'enquête RTT et Modes de vie, réalisée en 2001, auprès d'un échantillon de salariés à temps complet ayant connu une réduction du temps de travail dans le cadre d'un accord " Robien " ou Aubry 1 " depuis au moins un an. La prise en compte d'un grand nombre de variables permet d'évaluer l'influence de chacune d'entre elles " toutes choses égales par ailleurs ". Certaines caractéristiques semblent toujours exercer une influence sur l'appréciation des salariés vis-à-vis de la RTT et concourir au renforcement de la satisfaction. Ainsi, les femmes ayant à charge un enfant de moins de 12 ans sembleraient, toutes choses égales par ailleurs, trouver plus de satisfaction à la RTT que les autres salariés interrogés. Par ailleurs, les facteurs influençant significativement la satisfaction seraient notamment la situation sociale du salarié (appréciée conjointement par son diplôme, sa catégorie professionnelle et le revenu du ménage), la visibilité des horaires de travail et son amélioration, l'autonomie dans les horaires de travail, le fait que la durée effective correspond bien à celle qui était prévue dans l'accord, l'impact de la RTT sur la rémunération et les usages qui sont faits du temps dégagé par la RTT. Parmi ces usages, on remarque principalement l'augmentation du temps passé avec la famille (conjoint et enfants) et celui passé à se reposer ou à exercer d'autres activités domestiques, de semi-loisir ou de loisir. Le fait que le salarié ait eu avant la RTT le sentiment de manquer de temps, qu'il ait réfléchi à l'usage du temps potentiellement dégagé par la RTT, et que cet usage se soit traduit concrètement dans la réalité influencerait également sa satisfaction. Inversement, la variabilité des horaires, l'atypicité des horaires de manière générale et son augmentation, la hausse des objectifs et l'impact défavorable de la RTT sur la rémunération influenceraient négativement cette satisfaction.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00641127
Contributor : Nicolas Dromel <>
Submitted on : Monday, November 14, 2011 - 10:22:36 PM
Last modification on : Friday, July 17, 2020 - 9:56:36 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00641127, version 1

Collections

Citation

Gilbert Cette, Nicolas Dromel, Dominique Méda. Les Déterminants du Jugement des Salariés sur la RTT. Economie et Statistique / Economics and Statistics, INSEE, 2005, 376-377, pp.117-151. ⟨halshs-00641127⟩

Share

Metrics

Record views

279