L'évolution des marques de pluriel nominal roman à la lumière de l'occitan

Résumé : Le -s coda est, comme le signale Werner (2005), l'un des grands protagonistes de l'évolution des langues romanes, ne serait-ce que par le fait qu'un changement, en principe phonétique, semble avoir des effets majeurs sur la morphologie nominale (marques de cas et de nombre) et verbale (marques de deuxième personne). Mais il y a lieu, précisément, de s'interroger sur la nature du lien entre la dimension phonétique du changement et la dimension morphologique, dans la mesure où l'idée la plus reçue (que j'appellerai " l'approche classique ") semble accorder, sans discussion, un rôle causal direct au processus phonétique. En d'autres termes, le -s coda tendrait, tous contextes confondus, à se transformer ou à disparaître et ceci entraînerait une sorte de " réaction " là où il exprime un trait grammatical. Dans ce chapitre, le problème sera abordé autrement. Des données fournies par le pluriel nominal du domaine occitan seront placées dans une perspective romane (occidentale), ce qui nous amènera à décomposer le problème du -s du pluriel nominal en deux évolutions indépendantes, l'une phonologique, l'autre morphosyntaxique, le point crucial étant que la deuxième peut avoir lieu sans la première.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00632995
Contributor : Mario Barra-Jover <>
Submitted on : Monday, October 17, 2011 - 11:42:04 AM
Last modification on : Tuesday, November 13, 2018 - 1:00:03 PM
Long-term archiving on : Wednesday, January 18, 2012 - 2:26:41 AM

File

12.Barra.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00632995, version 1

Collections

Citation

Mario Barra-Jover. L'évolution des marques de pluriel nominal roman à la lumière de l'occitan. Etudes de linguistique gallo-romane, PUV, pp.169-184, 2011. ⟨halshs-00632995⟩

Share

Metrics

Record views

285

Files downloads

627