Revoyons nos conceptions : Adaptations autochtones aux conditions législatives des Etats-Nations

Résumé : Les conceptions qui articulent la relation entre les Aborigènes du Désert de l'Ouest et l'espace qu'ils habitent et exploitent divergent significativement de celles qui organisent la propriété foncière et sa transmission dans les sociétés occidentales. Pourtant, pour devenir propriétaires légalisés des terres qu'ils occupent, ils doivent répondre à des exigences formulées par un système législatif fondé sur des conceptions occidentales. Cet exposé rappellera quelques principes de l'organisation foncière aborigène, retracera les grandes lignes de l'évolution des systèmes législatifs qui autorisent les revendications foncières, et analysera les adaptations et leurs conséquences que les Aborigènes ont subies volontairement afin de pouvoir être reconnus selon les termes de la loi. Par ce biais, l'exposé illustrera le rôle ambigu qu'occupe l'anthropologue dans ces processus.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00630416
Contributor : Laurent Dousset <>
Submitted on : Monday, October 10, 2011 - 7:19:18 AM
Last modification on : Thursday, January 18, 2018 - 1:30:55 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00630416, version 1

Collections

Citation

Laurent Dousset. Revoyons nos conceptions : Adaptations autochtones aux conditions législatives des Etats-Nations. Des questions foncières aux problématiques touristiques : discours et pratiques, Oct 2011, Marseille, France. ⟨halshs-00630416⟩

Share

Metrics

Record views

133