Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Elle se plaisait à inonder les peuples de mille rumeurs diverses

Résumé : La rumeur prolifère. Ça semble être là sa nature première. Son ontologie, pourrait-on dire, puisque depuis l'antique et hideuse déesse aux mille bouches dépeinte par Virgile la rumeur apparaît traditionnellement sous les traits d'un être ou d'un mal monstrueux qui se répand dans un groupe social. Protagoniste toujours profitable aux drames du théâtre, de la littérature ou du cinéma qu'elle traverse, la rumeur y fait son œuvre malveillante à la façon d'une peste morale qui ‒ soudain ‒ ravage la raison des foules. Telle est la représentation stéréotypée de la rumeur : une fièvre contagieuse qui surgit dans l'arrangement du monde social pour y déverser la haine et le désordre. On la trouve aussi anthropomorphisée sous le jour de la commère ou celui d'une masse humaine frappée de panique et menaçante, à la fois cause et conséquence du mal proliférant. Cet article se propose d'interroger cet imaginaire de la rumeur-prolifération.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00626371
Contributor : Philippe Aldrin <>
Submitted on : Monday, September 26, 2011 - 9:34:14 AM
Last modification on : Thursday, February 20, 2020 - 9:44:01 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, December 27, 2011 - 2:21:21 AM

File

ALDRIN-_Rumeur-ProlifA_rer_Ges...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00626371, version 1

Collections

Citation

Philippe Aldrin. Elle se plaisait à inonder les peuples de mille rumeurs diverses. Geste, Association Gestuelles 2004, 2011, pp.78-87. ⟨halshs-00626371⟩

Share

Metrics

Record views

348

Files downloads

550