Italianismes, provençalismes et autres régionalismes chez Jean d'Antioche traducteur des Otia imperialia

Résumé : Les éléments de la langue étudiés chez Jean d'Antioche semblent confirmer l'hypothèse, récemment avancée par Laura Minervini, à propos de l'identité d'une scripta spécifique à cette variété de français, qui à la fin du XIIIe siècle montre encore un caractère (au moins lexicalement) composite, expression d'une 'koinè' franque très différente du français écrit commun d'origine centrale qui serait en train de se répandre au dépens des dialectes d'autrefois.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
C. Galderisi; J. Maurice. "Qui tant savoit d'engin et d'art" : Mélanges de philologie médiévale offerts à Gabriel Bianciotto., 16, CESCM, pp.367-377, 2006, Civilisation Médiévale, ISSN : 1281-704x, 2-9525181-0-6
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00622388
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : lundi 12 septembre 2011 - 14:09:17
Dernière modification le : vendredi 8 septembre 2017 - 10:03:04

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00622388, version 1

Collections

Citation

Cinzia Pignatelli. Italianismes, provençalismes et autres régionalismes chez Jean d'Antioche traducteur des Otia imperialia. C. Galderisi; J. Maurice. "Qui tant savoit d'engin et d'art" : Mélanges de philologie médiévale offerts à Gabriel Bianciotto., 16, CESCM, pp.367-377, 2006, Civilisation Médiévale, ISSN : 1281-704x, 2-9525181-0-6. <halshs-00622388>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

196