Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Persistance et/ou transgression des pratiques funéraires en temps de peste

Résumé : Les épidémies de peste ont généré au cours de l'histoire des comportements face à la mort bien particuliers. Au sein des ensembles funéraires de peste, les cadavres peuvent présenter des postures habituellement retrouvées dans des contextes sépulcraux traditionnels, ou, au contraire, des attitudes originales et peu conventionnelles. Les recherches menées en archéothanatologie permettent de retrouver les gestes funéraires des populations du passé confrontées à l'épidémie. En discutant de quelques cas issus de fouilles récentes, nous tenterons de montrer comment l'attitude des squelettes mis au jour peut révéler l'extrême variabilité de l'interaction entre d'une part des contraintes sociales et culturelles (rites, normes funéraires en vigueur...) et d'autre part des contraintes humaines et matérielles (peur de la contagion, moyens mis en oeuvre face à un grand nombre de décès et ses conséquences). L'interférence plus ou moins grande des différentes contraintes peut, par ailleurs, être un indicateur de l'intensité de la crise épidémique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00612210
Contributor : Gisèle Geoffroy <>
Submitted on : Thursday, July 28, 2011 - 12:15:24 PM
Last modification on : Saturday, October 3, 2020 - 3:12:37 AM

Identifiers

Collections

Citation

Stephan Tzortzis, Catherine Rigeade. Persistance et/ou transgression des pratiques funéraires en temps de peste. Etudes sur la mort. Revue de la Société de thanatologie, L'Esprit du temps, 2009, 136, pp.53-72. ⟨10.3917/eslm.136.0053⟩. ⟨halshs-00612210⟩

Share

Metrics

Record views

248