Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Emigration et insularisme au Cap-Vert

Résumé : Pays insulaire sahélien situé à 500 km au large du Sénégal, le Cap-Vert subit des sécheresses chroniques. L'exiguïté du territoire national (moins de 4 000 km2 pour les 9 îles habitées), l'absence de ressources naturelles, la colonisation portugaise pendant cinq siècles jusqu'à l'indépendance en 1975 participent à expliquer la tradition migratoire, depuis le XIXème siècle, de ce peuple créole. Le nombre de nationaux cap-verdiens résidant à l'étranger est difficile à estimer, a fortiori celui des originaires du Cap-Vert. Néanmoins, ces derniers seraient 700 000 à 800 000 pour une population insulaire de 435 000 au recensement de 2000. La diaspora cap-verdienne se disperse à travers le monde principalement aux USA, Portugal, Sénégal, Pays-Bas, France, Luxembourg et Italie...
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00610193
Contributor : Gilles Dubus <>
Submitted on : Thursday, July 21, 2011 - 12:14:05 PM
Last modification on : Wednesday, September 5, 2018 - 1:30:06 PM
Long-term archiving on: : Thursday, March 30, 2017 - 1:28:28 PM

File

KOTLOK_2005_emigration_et_insu...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00610193, version 1

Collections

Citation

Nathalie Kotlok. Emigration et insularisme au Cap-Vert. Mohamed CHAREF et Patrick GONIN. Emigrés - immigrés dans le développement local, Agadir (Maroc) : Editions Sud-Contact, pp.59-72, 2005. ⟨halshs-00610193⟩

Share

Metrics

Record views

348

Files downloads

689