L'accessibilité du corps et émotion : Dans un contexte scolaire et conjugal

Résumé : Le mot " émotion " vient du latin emovere qui signifie : " se mouvoir ". Le travail de Ekman (1964, 1965) et Ekman et Friesen (1967) sur les référents des mouvements des différentes parties du corps a montré que les positions fixes communiquent les attitudes, tandis que les mouvements et les expressions faciales communiquent les émotions spécifiques. Plus loin encore, les résultats des études montrent que la réactivité positive envers un destinataire améliore la force de persuasion d'un message perçu. Quand une personne tente d'être persuasive, il expose une réactivité plus positive à son destinataire et vis versa. Ainsi, l'accessibilité des membres du corps tels que la tête, les bras, le contact visuel reste le facteur essentiel dans la persuasion. Bibliographie : - Mehrab Albert . " Nonverbal communication ". Pages : 16 - 25. - Philippe Turchet. 2009. " Le langage universel du corps ". Pages : 23 - 54. - Hérvé d'Alméda & Xavier Cornette de saint Cyr. 2008. " Des gestes pour le dire ". - Lieury Alain. " Psychologie et cerveau "
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00608548
Contributor : Khalid Rashdan <>
Submitted on : Wednesday, July 20, 2011 - 10:12:45 AM
Last modification on : Thursday, July 5, 2018 - 1:26:10 AM
Long-term archiving on : Monday, November 7, 2011 - 12:20:39 PM

File

AccA_ssibilitA_du_corps_et_A_m...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00608548, version 1

Collections

Citation

Khalid Rashdan. L'accessibilité du corps et émotion : Dans un contexte scolaire et conjugal. Emotion, cognition, communication, Jun 2011, Nicosie, France. pp.60. ⟨halshs-00608548⟩

Share

Metrics

Record views

583

Files downloads

814