Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Travail social et travail pédagogique : une mise en cause paradoxale de l'école

Résumé : Le temps des prophéties sur la " déscolarisation " de la société semble bien révolu. Au système de formation, et même à l'école en tant qu'institution de " socialisation ", les responsables politiques ont tendance à demander la solution de tous les " problèmes sociaux " : le chômage, l'insertion des étrangers, l'ordre urbain, etc. Mais, en raison même de ces demandes, l'institution est remise en question, car, telle que le passé l'a modelée, elle paraît à certains incapable d'y répondre. D'autres, au contraire, appellent à une sorte de réhabilitation de certaines des fonctions plus ou moins explicites de l'école, en particulier républicaine, notamment l'éducation civique ou même une certaine éducation morale. Il en résulte, dans la presse et dans de nombreux ouvrages, d'incessants débats et polémiques, où les grands moments de l'histoire scolaires sont souvent évoqués. La sociologie, surtout lorsqu'elle se veut historique, ne peut esquiver ce débat.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00607027
Contributor : Daniel Thin Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, July 7, 2011 - 4:29:53 PM
Last modification on : Tuesday, May 12, 2020 - 3:56:08 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00607027, version 1

Collections

Citation

Daniel Thin. Travail social et travail pédagogique : une mise en cause paradoxale de l'école. Vincent, Guy. L'Education prisonnière de la forme scolaire ? Scolarisation et socialisation dans les sociétés industrielles, Presses Universitaires de Lyon, pp.51-71, 1994. ⟨halshs-00607027⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles