" L'archéologie en Méditerranée : situation internationale, évolutions " : Rapport de mission à l'attention des directions de l'Ecole française de Rome et de l'Institut des sciences humaines et sociales du CNRS

Résumé : Dix-huit mois de discussions et d'échanges d'informations avec près de cent trente collègues et d'analyse de documents permettent de dresser pour la première fois un tableau général de la situation de l'archéologie dans les vingt pays du pourtour de la Méditerranée. Il s'agissait de caractériser les différentes stratégies scientifiques et patrimoniales à l'oeuvre aujourd'hui sur ce champ géographique de la recherche archéologique qui est certainement l'un des plus actifs et internationalisés dans le monde avec près de 14 000 acteurs locaux et 800 opérations annuelles de terrain conduites par au moins 1500 à 2000 chercheurs hors de leur pays d'origine. Trois évolutions majeures au cours des vingt dernières années ont une influence sur la recherche aujourd'hui : * le développement de l'archéologie préventive qui permet de renouveler et d'enrichir la plupart des corpus de données, et bien souvent de constituer les séries longues autorisant des analyses quantitatives ; * l'extension de la notion de patrimoine culturel autour de laquelle les institutions de tutelles sont réorganisées, et au sein de laquelle la valorisation sociale et économique de l'archéologie prend de nouvelles significations ; * le système de compétition et de collaboration de la recherche qui dépasse désormais le cadre des nations pour celui de l'Europe. La diversité des stratégies dans les différents pays fait apparaître en premier lieu une inégalité accrue de moyens entre les pays de l'Europe communautaire et les autres. Cette grave inégalité confortera certainement dans ces derniers pays la prédominance de la recherche internationale par rapport à la recherche nationale, mais elle pourrait être également source de tensions nouvelles. Une autre ligne de tension pourrait également apparaître entre stratégies mettant au premier plan la connaissance (et donc le traitement scientifique de toute donnée archéologique) comme instrument d'appréciation de l'intérêt d'une opération archéologique, et stratégies mettant la priorité sur l'économie et la valorisation sociale. Après une description comparée de la situation dans chaque pays, nous avons approfondi l'analyse du système de recherche international en considérant successivement ses deux aspects principaux : les missions et les instituts à l'étranger. Les missions sont de plus en plus des opérations conjointes qui devraient maintenant pouvoir impliquer les projets collectifs européens en développement constant. Les modifications des formules de financement de la recherche, avec la mise en place Résumé 8 Situation de l'archéologie en Méditerranée généralisée des agences de moyens, affectent les missions qui doivent aussi, plus que par le passé, assumer des opérations de valorisation sans en avoir les moyens réels. Par ailleurs la baisse tendancielle du nombre des chercheurs et donc de la capacité de recherche va nécessiter une réflexion sur la transition générationnelle. Cela conduira sans doute à des choix sur une infrastructure en partie renouvelée de sites et microrégions destinés à être des plates-formes de terrain durables à vingt ans. La question des archives et de la préservation des données documentaires est prioritaire dans ce contexte de transition. Les instituts à l'étranger forment à eux seuls un système dont l'utilité collective est toujours très actuelle. Leur adaptation aux évolutions évoquées ci-dessus ainsi qu'aux nouveaux besoins en matière de formation à la recherche et de partenariats avec les pays hôtes, autant qu'entre pays européens, est au centre des préoccupations de leurs responsables. L'ensemble de ces évolutions a eu pour effet de nouvelles divisions du travail dans la production, le traitement et la conservation des données qui obligent à repenser bon nombre des articulations de ce système global de recherche extrêmement actif et productif, dont la cohérence pourrait être menacée.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2011
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00602463
Contributeur : Collectif Login <>
Soumis le : vendredi 29 juillet 2011 - 10:14:07
Dernière modification le : lundi 9 novembre 2015 - 10:58:49
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 novembre 2012 - 14:41:26

Fichier

Rapport_Mission_Archeo.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00602463, version 1

Collections

Citation

Frank Braemer, Raphaël Angevin. " L'archéologie en Méditerranée : situation internationale, évolutions " : Rapport de mission à l'attention des directions de l'Ecole française de Rome et de l'Institut des sciences humaines et sociales du CNRS. 2011. <halshs-00602463>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

495

Téléchargements du document

263