Les stages en cours d'études ont-il une valeur professionnelle ?

Résumé : Nous proposons dans ce travail d'étudier la valeur professionnelle des stages qui sont proposés aux étudiants. Nous utilisons des informations disponibles dans l'enquête Génération " 2004 " du Céreq sur le stage le plus long effectué par le jeune. D'abord, une typologie statistique en 5 grandes catégories de stages a été construite. Elle oppose notamment des stages " formateurs et gratifiés ", souvent réservés aux plus diplômés et des stages " courts sans aucune gratification". Nous avons ensuite étudié les liens entre le type de stage effectué par les étudiants et leur insertion professionnelle. Nos résultats montrent " toutes choses égales par ailleurs " que plus le stage est gratifié et formateur, plus les jeunes ont des chances de trouver un premier emploi dans l'entreprise où ils ont fait leur stage. De même, si l'on se focalise sur l'effet du stage sur le salaire des jeunes après leur sortie du système éducatif, ce type de stage est également plus valorisé que les autres stages. Mais c'est également le cas des stages facultatifs qui semblent être considérés par les employeurs comme une expérience professionnelle à part entière.
Document type :
Conference papers
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00600270
Contributor : Bertille Theurel <>
Submitted on : Tuesday, June 14, 2011 - 2:00:57 PM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 1:15:44 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00600270, version 1

Collections

Citation

Jean-François Giret, Sabina Issehnane. Les stages en cours d'études ont-il une valeur professionnelle ?. Congrès de l'Actualité de la recherche en éducation et en formation, Sep 2010, Genève, Suisse. ⟨halshs-00600270⟩

Share

Metrics

Record views

225