Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

A la suite d'Andrew Abbott: temps et processus dans les sciences sociales

Résumé : Cette communication présente une théorisation des processus élaborée par des chercheurs du LEST qui doit beaucoup aux travaux d'Andrew Abbott sur le temps. En effet, le traitement des dynamiques dans les sciences sociales n'est pas toujours satisfaisant. Le temps y est souvent absent, figé ou écrasé. Dans certains cas les phénomènes sociaux sont présentés comme des structures immuables ou des interactions instantanées, ce qui " nie " l'effet du temps. On raisonne en termes de " substance ", d'entités abstraites ou pétrifiées, de variables réifiées et atomisées, sans tenir compte de ce qui les a, peu à peu et historiquement, fabriquées et agencées entre elles. Lorsque le temps est pris en compte, il reste souvent extérieur au phénomène, il a la forme d'un calendrier placé parallèlement aux événements. La durée est mesurée mais elle ne donne pas lieu à une reconsidération des éléments, comme si ceux-ci n'avaient pas évolué " entre-temps ". La temporalité est alors rabattue sur une continuité linéaire détachée des transformations perpétuelles des réalités. Abbott a largement contribué à réinternaliser le temps dans l'analyse des dynamiques sociales. Dans la critique serrée qu'il fait du " general linear model " et de la " stochastic view " qui dissocie et fige abusivement les variables, il plaide pour une analyse narrative qui reconnaît trois propriétés aux " histoires " : l'ordre (le degré auquel une histoire présuppose un ordre des événements), l'enchaînement (la nature du lien entre une étape et une autre), et la convergence (le degré auquel une séquence donnée atteint une relative stabilité). C'est dans la lignée de cette conception historique des processus que nous avons développé un outillage conceptuel qui se fonde sur une imbrication entre le temps et le mouvement des phénomènes étudiés. Cet outillage repose sur quatre concepts qui en constituent les piliers : le contexte, les séquences, les moteurs et les bifurcations. Chacun de ces concepts s'inscrit en filiation de nombreux débats théoriques, mais qui restent souvent isolés les uns des autres : on parle de contextes mais pas de séquences, de bifurcations mais pas de moteurs... Au travers de la présentation de notre système conceptuel, les importants travaux d'Abbott sur les séquences sont ainsi mis en dialogue avec d'autres approches et d'autres courants desquels ils n'avaient jamais été rapprochés.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00597709
Contributor : Ariel Mendez Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, June 1, 2011 - 4:18:32 PM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 10:58:51 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00597709, version 1

Collections

Citation

Claire Bidart, Ariel Mendez. A la suite d'Andrew Abbott: temps et processus dans les sciences sociales. Les parcours sociologiques d'Andrew Abbott, May 2011, Saint-Quentin-en-Yvelines, France. ⟨halshs-00597709⟩

Share

Metrics

Record views

206