L'enseignement de "la langue du pays" dans les écoles de l'Alliance israélite universelle (1860-1913)

Résumé : Les (ex-)territoires de l'Empire ottoman entre 1860 et 1913 se caractérisent par une hétérogénéité linguistique, particulièrement marquée dans les villes. Le réseau des écoles élémentaires que l'Alliance israélite universelle y implante durant cette période repose sur deux langues d'enseignement (le français et l'hébreu des textes religieux). En plus de ces deux langues, les autorités de l'AIU ne cessent de recommander l'enseignement d'une troisième langue, appelée le plus souvent " la langue du pays ", afin que sa connaissance permette aux juifs des communautés d'Orient de s'intégrer plus facilement dans les sociétés où ils sont enracinés. La présente étude analyse les représentations qui président à l'échec de la mise en œuvre de cet enseignement particulier.
Type de document :
Article dans une revue
Documents pour l'histoire du français langue étrangère et seconde, SIHFLES, 2010, pp.69-93
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00596243
Contributeur : Danielle Omer <>
Soumis le : jeudi 26 mai 2011 - 20:09:17
Dernière modification le : lundi 13 février 2017 - 09:47:46
Document(s) archivé(s) le : samedi 27 août 2011 - 02:26:43

Fichier

Omer_article.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00596243, version 1

Collections

Citation

Danielle Omer. L'enseignement de "la langue du pays" dans les écoles de l'Alliance israélite universelle (1860-1913). Documents pour l'histoire du français langue étrangère et seconde, SIHFLES, 2010, pp.69-93. <halshs-00596243>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

162

Téléchargements du document

322