Théorie de la justice et idéologie : Hume et Rawls.

Résumé : Les points d'accord entre Rawls et Hume vont au-delà du seul repérage des " circonstances de la justice ". Même si Hume se trouve attaché à la théorie utilitariste de l'impartialité que Rawls rejette, Hume n'est pas, selon Rawls, " à proprement parler " utilitariste : il a su reconnaître l'idée selon laquelle les institutions doivent fonctionner dans l'intérêt de chacun. L'idée d'une coopération sociale en vue de l'avantage mutuel est donc commune à ces deux auteurs. Ils partagent, en outre, une attitude similaire face au " problème de la confiance " en lien avec la stabilité de la justice : l'un et l'autre ajoutent ainsi à la solution extérieure qu'est l'institution étatique, un facteur intrinsèque de stabilité, à savoir, le sens de la justice. L'idée de " justice procédurale " et le rejet, corrélatif, d'un critère indépendant du juste, les relie également ; d'où, enfin, une certaine analogie des critiques respectivement adressées à ces deux auteurs.
Type de document :
Article dans une revue
Methodos : savoirs et textes, Savoirs textes langage - UMR 8163, 2008, 8, Revue en ligne (http://methodos.revues.org/1513). 〈10.4000/methodos.1513〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00594102
Contributeur : Florence Thill <>
Soumis le : mercredi 18 mai 2011 - 17:16:21
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 15:59:03

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Eléonore Le Jallé. Théorie de la justice et idéologie : Hume et Rawls.. Methodos : savoirs et textes, Savoirs textes langage - UMR 8163, 2008, 8, Revue en ligne (http://methodos.revues.org/1513). 〈10.4000/methodos.1513〉. 〈halshs-00594102〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

253