The "Fame Effect" or How the syntactic choices of writers can be explained by their assumptions about their addressees' state of knowledge: the case of relevance-oriented, non-restrictive noun modifiers

Résumé : Cet article explore la façon dont les hypothèses de l'énonciateur sur les connaissances de son / ses destinataire(s) peuvent avoir une influence sur ses choix entre des structures syntaxiques concurrentes (ou " allostructures ") afin de véhiculer un contenu informationnel donné. Le statut informationnel ancien / nouveau supposé aura alors une influence sur les choix grammaticaux effectués par celui-ci. Dans le cadre de la théorie de l'information packaging telle que développée par Vallduví (1992, 1993) et à partir d'une étude de corpus qui utilise l'internet comme source principale, nous étudions en particulier les contraintes qui régissent le choix entre des modifieurs non restrictifs à visée de pertinence (au sens de Sperber et Wilson), à savoir les propositions subordonnées relatives appositives, les appositions nominales, et les prémodifieurs.
Type de document :
Article dans une revue
Discours - Revue de linguistique, psycholinguistique et informatique, Laboratoire LATTICE, 2010, 7, pp.Revue en ligne. 〈10.4000/discours.8027〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00594067
Contributeur : Florence Thill <>
Soumis le : mercredi 18 mai 2011 - 16:15:41
Dernière modification le : mardi 3 juillet 2018 - 11:33:47

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Rudy Loock. The "Fame Effect" or How the syntactic choices of writers can be explained by their assumptions about their addressees' state of knowledge: the case of relevance-oriented, non-restrictive noun modifiers. Discours - Revue de linguistique, psycholinguistique et informatique, Laboratoire LATTICE, 2010, 7, pp.Revue en ligne. 〈10.4000/discours.8027〉. 〈halshs-00594067〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

147