Archéologie et toponymie : le divorce

Résumé : La toponymie a été utilisée depuis la fin du 19e siècle comme substitut de l'archéologie pour l'histoire de l'occupation du sol, et cet usage est loin d'avoir disparu. Après trois quart de siècle de symbiose, les deux disciplines ont cependant emprunté des trajectoires divergentes. Les raisons de ce divorce sont, d'une part, le décalage des échelles d'analyse, dû au développement spectaculaire de l'archéologie et à la multiplication des données qui en a résulté; d'autre part, la prise de conscience sans doute plus récente de l'autonomie du système de dénomination par rapport à la matérialité de l'habitat et des éléments du paysage.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00591271
Contributor : Elisabeth Zadora-Rio <>
Submitted on : Sunday, May 8, 2011 - 5:48:56 PM
Last modification on : Wednesday, March 6, 2019 - 6:48:03 PM
Long-term archiving on : Tuesday, August 9, 2011 - 2:31:33 AM

File

Pecada_8.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00591271, version 1

Collections

Citation

Elisabeth Zadora-Rio. Archéologie et toponymie : le divorce. Les petits cahiers d'Anatole, CITERES, 2001, pp.47496 signes. ⟨halshs-00591271⟩

Share

Metrics

Record views

863

Files downloads

860