La furigraphie pour briser l'encerclement : Encres furigraphiques de Hawad

Résumé : L'expérience de la domination et de la marginalisation - politique, économique, sociale, culturelle - ressentie par beaucoup de Touaregs dans l'ordre des États modernes se traduit par une image récurrente : celle d'un corps mutilé, amputé, blessé, empêché de se mouvoir. Face à la fragmentation et à la paralysie du corps social, territorial, individuel, revient l'idée qu'il faut le souder, le remembrer, le réemboîter pour lui restituer sa mobilité. C'est dans cette perspective que, depuis plusieurs décennies, des initiatives aussi nombreuses que variées investissent des scènes d'actions multiples, de l'insurrection armée au travail de l'imaginaire. Dans le domaine littéraire et artistique, la " furigraphie " du peintre et poète touareg Hawad, apparaît comme un de ces moyens " de dépasser les limites, de contourner l'enfermement, de faire ricocher les échos de (s)es paysages et de construire des espaces inédits pour penser, ressentir et dire autrement le monde ".
Type de document :
Article dans une revue
Multitudes, Éd. Inculte, 2007, 2007/3 (30), p. 69-79. 〈10.3917/mult.030.0069〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00587946
Contributeur : Hélène Claudot-Hawad <>
Soumis le : jeudi 21 avril 2011 - 18:45:30
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 02:26:08

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Hélène Claudot-Hawad. La furigraphie pour briser l'encerclement : Encres furigraphiques de Hawad. Multitudes, Éd. Inculte, 2007, 2007/3 (30), p. 69-79. 〈10.3917/mult.030.0069〉. 〈halshs-00587946〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

121