Généalogie du brise-soleil dans l'œuvre de Le Corbusier

Résumé : Cet article propose une généalogie du brise-soleil dans l'œuvre de Le Corbusier. Il présente la naissance improbable du dispositif, au tournant des années 1930, dans les péripéties du projet de la villa Baizeau à Carthage. Il montre que ce n'est pas tant Le Corbusier que Lucien Baizeau lui-même qui introduit le brise-soleil dans l'architecture corbuséenne. Quinze ans plus tard, l'Unité de Marseille impose le principe de la loggia brise-soleil. Celle-ci constitue un assez piètre compromis entre les contraintes imposées par la double orientation est-ouest des appartements imbriqués, et l'efficacité potentielle du dispositif. Le Corbusier n'hésitera pas à falsifier certains documents de telle sorte que la mise en oeuvre du brise-soleil soit conforme à sa théorie. C'est à Chandigarh enfin, à l'hiver de sa vie et assisté de géomètres exceptionnels, que Le Corbusier concrétise le rêve d'une architecture pliant la nature à la volonté de l'homme. Hélas, le matériau choisi rend caduque la solution géométrique et condamne le brise-soleil à sa fin prochaine.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [7 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00574248
Contributor : Daniel Siret <>
Submitted on : Wednesday, November 21, 2012 - 10:02:54 AM
Last modification on : Thursday, April 4, 2019 - 3:52:02 PM
Long-term archiving on : Friday, February 22, 2013 - 2:35:09 AM

File

2004_siret_CAHIERS_THEMATIQUES...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00574248, version 1

Collections

Citation

Daniel Siret. Généalogie du brise-soleil dans l'œuvre de Le Corbusier. Cahiers thématiques, École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, 2004, pp.169-181. ⟨halshs-00574248⟩

Share

Metrics

Record views

734

Files downloads

811