La cathédrale de Tours

Résumé : Cet ouvrage propose une nouvelle image de la cathédrale de Tours, oeuvre gothique à la fois remarquable et méconnue. Installée sur l'épais rempart de l'Antiquité chrétienne, la façade occidentale suggère l'importance des fondations matérielles et spirituelles. L'invocation du martyre de Maurice, la figure tutélaire de Martin et la mission de Gatien, évangélisateur légendaire de la Touraine, ont construit la légitimité des archevêques élus à la tête de la province ecclésiastique de l'Ouest. L'histoire du chantier révèle les enjeux politiques, les difficultés techniques et les ressources mobilisées. Désormais daté des années 1220-1233, son chevet situe la cathédrale tourangelle dans une génération décisive du gothique à la française, grâce à une géométrie clairement identifiable. Très peu de temps après, les architectes ont fait preuve d'originalité dans l'écriture des étages supérieurs, en accord avec les verriers dont les productions nous apparaissent admirables par leur ampleur et leur cohérence. Les maîtres d'oeuvre Étienne de Mortagne, qui édifia le transept avant 1290, et Jean de Dampmartin, qui termina la nef et habilla la façade dès 1430, ont prolongé l'élan initial avec ingéniosité. Ainsi nous a été transmise une cathédrale véritablement médiévale, ce qui n'est pas si fréquent.
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
France. Geste éditions, pp.291, 2010, 978-2-84561-668-4. 〈http://www.gesteditions.com/〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00573798
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : vendredi 4 mars 2011 - 16:38:10
Dernière modification le : mardi 3 février 2015 - 15:28:51

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00573798, version 1

Collections

Citation

Claude Andrault-Schmitt. La cathédrale de Tours. France. Geste éditions, pp.291, 2010, 978-2-84561-668-4. 〈http://www.gesteditions.com/〉. 〈halshs-00573798〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

92