Travail des élèves et performance scolaire

Résumé : Le rendement scolaire du travail scolaire, exprimé par le rapport entre le score à une évaluation internationale et le temps de travail total des élèves, varie beaucoup d'un pays à l'autre. les pays où les élèves déclarent travailler le plus, qui sont aussi les pays où la religiosité est la plus forte, sont ceux où les scores sont les plus faibles. Une part de ce constat, qu'il est impossible de déterminer précisément, peut cependant s'expliquer par un biais dans les déclarations des élèves. Entre élèves au sein des pays, le temps de travail varie plus ou moins selon le pays, et de façon plus ou moins liée au score des élèves d'une part, à leur héritage social d'autre part. On distingue des pays où la distribution de l'exigence de travail est égalitaire et d'autres qui exigent plus des bons élèves, de façon plus ou moins dépendante de leur héritage social. Au total, l'effet du temps de travail sur l'efficacité des systèmes éducatifs parait nulle mais celui de sa distribution parait affecter, bien que faiblement, leur équité.
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'Economie Politique, Dalloz, 2010, 120 (5), pp.793-821
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00569952
Contributeur : Bertille Theurel <>
Soumis le : vendredi 25 février 2011 - 16:10:26
Dernière modification le : jeudi 26 juillet 2018 - 10:36:06

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00569952, version 1

Collections

Citation

Denis Meuret, Claire Bonnard. Travail des élèves et performance scolaire. Revue d'Economie Politique, Dalloz, 2010, 120 (5), pp.793-821. 〈halshs-00569952〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

203