Compte-rendu de fin de projet - Projet ANR-07-JCJC-0081 IP4 (Interaction Privé-Public dans la Production des espaces Périurbains) : Programme Jeunes Chercheurs 2007

Résumé : La production du périurbain : analyse internationale d'un processus complexe La périurbanisation contribue-t-elle à inventer de nouveaux modèles de production de l'espace ? Le programme de recherche IP4 vise à expliciter la genèse des espaces résidentiels de front d'urbanisation ainsi que les forces qui les structurent. Le paysage périurbain est modelé tant par les acteurs privés, qui contribuent à sa production (gestionnaires d'espaces commerciaux, promoteurs), que par les collectivités locales qui en définissent les usages (restriction de l'offre foncière, sélection sociale des résidants, éparpillement du front urbain). Une des conséquences actuelle étant la tendance à la disparition des espaces de droit public au profit d'un urbanisme privé, dont les lotissements résidentiels représentent la figure dominante. Il s'agit donc de porter au travers de l'étude de deux grandes métropoles, Paris Île-de-France et Los Angeles, un double questionnement à la fois sur l'impact des effets de contexte et les interactions entre les acteurs privés et publics, dans la production de l'espace périurbain. Le projet a pour principale retombée d'accroître les interactions entre le champ de la recherche et celui de la planification opérationnelle, dans un partenariat Université - IAU-IDF. Une approche croisant analyse quantitative et théorique de la production du périurbain résidentiel L'analyse spatiale représente l'approche privilégiée afin de caractériser les transformations qui s'opèrent sur les franges périurbaines. Pour ce faire l'équipe de recherche composée de géographes et d'urbanistes-aménageurs a recouru à ses compétences techniques (analyse spatiale des réseaux routiers, traitements géo-statistiques, entretiens qualitatifs) mais également ouvert aux champs de l'économie et de la sociologie, au travers de la mobilisation d'un vaste réseau international de chercheurs et d'opérateurs (réseau international Private Urban Governance http://www.gated-communities.de). D'une part, la théorie des acteurs et des systèmes a été mobilisée pour le dépouillement des enquêtes. D'autre part l'analyse des prix immobiliers permet de mesurer les effets de contextes locaux, liés de manière statique aux effets de rente de site et de situation, mais également de manière dynamique des évolutions locales du marché. Dans cette optique, la construction de bases de données géo-référencées (SIG) sur les lotissements enquêtés a permis de croiser des données quantitatives sur l'environnement urbain et des connaissances qualitatives acquises sur le terrain. Les données ainsi collectées portent sur des terrains et des contextes juridiques, urbains et culturels différents (Californie, Île-de-France). Résultats majeurs du projet Si les acteurs sont multiples et opèrent à différents échelons et selon des stratégies qui leur sont propres, il apparaît que ce sont les différents échelons des pouvoirs publics qui déterminent les morphologies des ensembles résidentiels. En effet si l'enclavement résidentiel est avant tout perceptible de part sa morphologie viaire, produite par les opérateurs et les promoteurs immobilier, ce sont en définitif les acteurs locaux qui, au travers de leurs compétences décisionnelles en matière de gestion locales lui confèrent sa portée (enclavement, fermeture, rétrocession, rénovation). Production scientifique Outre les publications (articles et colloques) et éléments de valorisation (rapports, site internet, presse et TV), deux thèses sont en cours. Les bases de données créées sont pérennisées et seront rendues disponibles par le biais d'une interface cartographique en ligne en libre-accès (Mapserver) (http://gated.parisgeo.cnrs.fr). Informations factuelles Le projet ANR-07-JCJC-0081 CSD9 - IP4:Interaction Privé-Public dans la Production des espaces Périurbains est un projet de recherche fondamentale et appliquée coordonné par Renaud LE GOIX, Maître de conférences à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il associe le laboratoire UMR 8504 Géographie-cités et l'IAU-Ile-de-France, ainsi que des contributeurs de l'Université de Cardiff (Dept. CPLAN), l'ENSG, ainsi que l'IFU. Le projet a commencé en novembre 2007 et a duré 36 mois. Il a bénéficié d'une aide ANR de 79159 € pour un coût global de l'ordre de 114 000 €.
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00563469
Contributeur : Renaud Le Goix <>
Soumis le : samedi 5 février 2011 - 15:26:51
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 14:45:38
Document(s) archivé(s) le : jeudi 30 mars 2017 - 06:49:18

Fichier

IP4-ANR07-JCJC-0081_Compte_ren...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00563469, version 1

Citation

Renaud Le Goix, Eric Charmes, Delphine Callen, Patricia Bordin, Céline Loudier-Malgouyres, et al.. Compte-rendu de fin de projet - Projet ANR-07-JCJC-0081 IP4 (Interaction Privé-Public dans la Production des espaces Périurbains) : Programme Jeunes Chercheurs 2007. 2011. <halshs-00563469>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

914

Téléchargements du document

329