Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Crise de la reproduction sociale agricole et transformations de l'espace vécu des agriculteurs - Observations dans la région d'Alençon (Orne)

Résumé : La réduction continue et prolongée du nombre des agriculteurs constitue l'un des faits sociaux majeurs de l'évolution contemporaine des campagnes françaises. Les agriculteurs ne sont pas seulement devenus un groupe social minoritaire ; ils sont aussi devenus un groupe social parmi d'autres dans les campagnes. Au terme d'un demi-siècle de concentration et de professionnalisation des exploitations agricoles, la modernisation agricole apparaît comme un puissant processus de sélection sociale. Cependant, la crise de reproduction d'un groupe socio-professionnel n'est jamais aussi forte que lorsque ses membres ne croient plus en la valeur du métier à transmettre. Si l'on peut parler de " fin des paysans ", c'est aussi parce que les nouvelles générations d'enfants d'agriculteurs ne veulent plus le devenir. Des effets sélectifs et vécus comme injustes de la modernisation agricole, on passe à " l'héritage refusé " dont parle Patrick Champagne . Le développement du modèle productiviste agricole a provoqué une rupture historique dans les conditions sociales de reproduction de la paysannerie à partir des années 1960. Très schématiquement, on peut considérer que la modernisation a été assurée - inégalement - par une génération d'agriculteurs, celle née entre 1920 et 1940, installée entre 1945 et 1965 et qui, à partir de 1980 jusqu'à aujourd'hui, part à la retraite. Et c'est cette génération qui se trouve confrontée à une difficulté majeure, celle des conditions de son remplacement dans un contexte économique et politique agricole devenu instable. C'est dans cet arrière-plan problématique que s'inscrit notre proposition de communication. À partir d'une enquête de terrain réalisée auprès de 240 familles agricoles de la région d'Alençon dans l'Orne, l'objet de notre communication est d'éclairer les mécanismes sociaux qui influent sur les itinéraires socio-professionnels des enfants d'agriculteurs. Quels sont les enfants qui restent dans l'agriculture aujourd'hui ? Quelles stratégies d'installation mettent-ils en œuvre ? Que deviennent ceux qui ne s'installent pas en agriculture ? Quels rôles jouent les contextes géographiques de socialisation des enfants d'agriculteurs dans leurs trajectoires sociales ? Les résultats sont obtenus en combinant travail statistique (analyse factorielle des correspondances pour tester les liens entre systèmes d'exploitation et trajectoires sociales des enfants d'agriculteurs - 200 familles) et enquête monographique (reconstitution de cas-types d'installation mettant l'accent sur les enjeux économiques de certaines formes d'installation, notamment les GAEC parents-enfants).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00537738
Contributor : Michaël Bermond Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 19, 2010 - 10:17:15 AM
Last modification on : Wednesday, April 27, 2022 - 4:32:15 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00537738, version 1

Citation

Michaël Bermond. Crise de la reproduction sociale agricole et transformations de l'espace vécu des agriculteurs - Observations dans la région d'Alençon (Orne). Crise de la reproduction sociale agricole et transformations de l'espace vécu des agriculteurs - Observations dans la région d'Alençon (Orne), May 2006, colloque international " Les mondes ruraux à l'épreuve des sciences sociales " organisée par l'INRA-, France. ⟨halshs-00537738⟩

Share

Metrics

Record views

169