La naissance d'une catégorie : étude contrastive de l'émergence des prépositions chez l'enfant en anglais et en français

Résumé : L'insistance sur la valeur spatiale des premières prépositions en anglais a permis aux chercheurs de comparer l'évolution du langage en diachronie et en acquisition (Groussier 1997), le passage de la valeur spatiale à des valeurs fonctionnelles reflétant le processus de grammaticalisation chez l'enfant. Cette analyse paraît intuitivement juste, car on peut penser que la localisation, le repérage spatial sont cognitivement plus simples que d'autres relations codées par les prépositions, telles que les relations temporelles, interpersonnelles, la relation d'appartenance ou l'argumentation. Le passage se ferait donc du cognitivement plus simple au plus complexe. Cette description est en parfaite adéquation avec les principes de la linguistique cognitive, fondés sur des études fines des phénomènes de grammaticalisation en diachronie. Selon ces principes, pour toute préposition polysémique, il y aurait une valeur prototypique, conceptuellement basique. Le sens le plus simple serait apparu le premier (Traugott 1982, Ziegeler 1997) : le spatial avant le temporel, le concret avant l'abstrait, le spécifique avant le générique, la préposition avant la particule. Cette évolution peut-elle effectivement s'appliquer au langage de l'enfant ? Peut-on lui trouver des fondements linguistiques, cognitifs, sociaux, pragmatiques ? Les premières prépositions utilisées par les enfants en anglais sont bien sémantiquement « colorées ». Mais cette caractéristique est-elle propre à l'anglais, langue dans laquelle les prépositions peuvent être utilisées de manière adverbiale et isolée comme « down » ou « up » ? Nous avons voulu mettre ces faits à l'épreuve en comparant les emplois des premières prépositions chez l'enfant en français et en anglais.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00531097
Contributeur : Martine Sekali <>
Soumis le : dimanche 14 novembre 2010 - 12:10:29
Dernière modification le : mardi 19 novembre 2019 - 09:44:41
Archivage à long terme le : mardi 15 février 2011 - 02:26:54

Fichier

Sekali-Morgenstern_Acquisition...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00531097, version 1

Citation

Martine Sekali, Aliyah Morgenstern. La naissance d'une catégorie : étude contrastive de l'émergence des prépositions chez l'enfant en anglais et en français. Jacques François, Éric Gilbert, Claude Guimier et Maxi Krause. Autour de la Préposition, Presses Universitaires de Caen, pp.309-320, 2009, Bibliothèque de Syntaxe et Sémantique. ⟨halshs-00531097⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

294

Téléchargements de fichiers

358