« Les effets des contextes d'études sur la politisation »

Résumé : Si la politisation des étudiants s'explique pour partie par leur origine sociale et leur socialisation à la politique au sein de leur famille, l'action du contexte d'études ne doit pas être rejetée. Une enquête par questionnaire auprès d'un échantillon de huit cent un étudiants permet d'expliquer la politisation plus élevée dans les filières de sciences humaines et sociales que de sciences et techniques par une activation et une acquisition différentielles de dispositions favorables.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [9 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00529661
Contributeur : Sébastien Michon <>
Soumis le : mardi 26 octobre 2010 - 11:43:30
Dernière modification le : vendredi 12 janvier 2018 - 01:09:32
Document(s) archivé(s) le : jeudi 27 janvier 2011 - 02:51:15

Fichier

MichonRFP.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00529661, version 1

Collections

Citation

Sébastien Michon. « Les effets des contextes d'études sur la politisation ». Revue Française de Pédagogie, INRP/ENS éditions, 2008, pp.63-76. ⟨halshs-00529661⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

396

Téléchargements de fichiers

801