Coordination et dynamique discursive : étude comparative des coordonnants anglais AND, OR, BUT et FOR

Résumé : Cette étude se situe à l'interface entre syntaxe, sémantique et pragmatique et propose d'analyser le rôle de la coordination syntaxique dans le tramage du texte. Les marqueurs de coordination and, or, but et for sont considérés chacun dans leur spécificité opératoire (syntaxique et sémantique) et par rapport à leur contribution à la double dynamique, discursive et argumentative, des textes en anglais contemporain. Deux dimensions relationnelles sont donc retenues comme critères de comparaison des coordonnants de l'anglais: - L'inscription des propositions coordonnées dans l'espace-temps du flux textuel : nous observons ici le positionnement des propositions par rapport à la linéarité du texte avec and, but et or, et dégageons la définition d'une dynamique textuelle orientée différemment selon le coordonnant choisi (dynamique discursive prospective/rétrospective, ouverture/clôture du champ discursif etc.). - Le repérage des propositions coordonnées par rapport aux instances subjectives du couple énonciateur/co-énonciateur (prise en charge subjective des propositions), qui induit le positionnement des propositions coordonnées par rapport à un ‘vouloir dire', ou visée argumentative. Ce positionnement énonciatif marqué par les coordonnants, s'il pouvait être formalisé en linguistique, permettrait d'associer à la dimension dynamique linéaire du texte une mesure de l' « épaisseur » de sa texture, car il construit une hiérarchie des forces argumentatives, et une orientation argumentative non linéaire du texte. Cette deuxième dimension de la coordination permettra de mettre en ‘perspective' l'opération syntaxique de coordination, en intégrant à son analyse des paramètres sémanticopragmatiques. Si but et for, en particulier, comme l'ont noté de nombreux grammairiens, ne répondent pas à tous les critères de définition de la coordination, c'est parce qu'ils marquent tous deux une relation ternaire (et non binaire). Ces coordonnants définissent en effet un positionnement orienté des propositions coordonnées par rapport à un ‘vouloir dire', que nous proposons d'analyser en linguistique en tant que phénomène de subordination sémantique sous-jacente. Les opérations de coordination ‘contre-subordonnante' (but) et ‘cosubordonnante' (for) seront mises à jour et détaillées à travers l'analyse d'un corpus d'énoncés issus de différents types de texte. Il s'agit donc ici de comparer le rôle des différents coordonnants du système de l'anglais dans la dynamique et l'épaisseur du texte, mais aussi de proposer des outils d'analyse qui puissent éventuellement être applicables à l'étude linguistique des marqueurs de relation dans d'autres langues, et en particulier en français.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00529051
Contributeur : Martine Sekali <>
Soumis le : dimanche 24 octobre 2010 - 15:00:12
Dernière modification le : vendredi 1 mars 2019 - 12:24:04
Document(s) archivé(s) le : mardi 25 janvier 2011 - 02:47:28

Fichier

Coordination._Sekali.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00529051, version 1

Collections

Citation

Martine Sekali. Coordination et dynamique discursive : étude comparative des coordonnants anglais AND, OR, BUT et FOR. Casa Cărţii de Ştiinţă Cluj-Napoca. DIRECTIONS ACTUELLES EN LINGUISTIQUE DU TEXTE, Casa Cărţii de Ştiinţă Cluj-Napoca, pp.235-245, 2010. ⟨halshs-00529051⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

331

Téléchargements de fichiers

444