Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

« Unité, dualité, multiplicité. Vers une histoire à la fois globale et plurielle »

Résumé : Après trois décennies marquées par la fragmentation postmoderne et la critique microhistorique des paradigmes annaliste et marxiste, l'une des urgences consiste à travailler à la reconstruction de visions historiques globales. On ne peut espérer y parvenir que par un double dépassement tant des tendances récentes que des pratiques de la « belle époque » de l'histoire totale. On propose d'avancer dans cette voie en soulignant que le véritable défi associé à la relance d'un projet d'histoire globale (et plurielle) consiste à articuler de manière satisfaisante les principes d'unité, de dualité et de multiplicité. C'est seulement par leur conjonction équilibrée et réfléchie que l'on peut espérer s'approcher d'une compréhension des réalités sociales. Cela suppose de s'entendre sur la manière de concevoir la totalité sociale, ainsi que sur les instruments permettant d'identifier les principes qui fondent la cohérence d'une société donnée et les relations spécifiques qui la structurent (sans quoi la conception de « la société comme un tout » demeure une simple pétition de principe). Il convient aussi de souligner que la mise en évidence de dualités structurantes ne conduit pas nécessairement à enfermer l'analyse dans des oppositions binaires ou manichéennes, mais peut constituer un instrument efficace pour saisir des formes d'articulations très diversifiées et dessiner une multitude de configurations complexes et mouvantes. Enfin, c'est dans ce contexte que la prise en compte des multiplicités – failles, jeux, écarts, incohérences, déphasages spatio-temporels, diversité et conflictualité interne des groupes sociaux, rôle des agents, etc. – permet de « déshomogénéiser » la lecture historique, sans pour autant la reconduire à l'atomisation. Une fois admis que le principe d'unité de la totalité sociale et ses dualités constitutives s'articulent avec des multiplicités dont on peut observer la distribution dans des espaces de différentiation plus on moins complexes, il conviendra de proposer des modèles précis d'analyse établis sur cette base. C'est ainsi que l'on peut espérer avancer dans la voie du dépassement des oppositions supposées insurmontables entre le quantitatif et le qualitatif, l'approche globale et la prise en compte des diversités, les déterminations collectives et le rôle des agents sociaux. 
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00517916
Contributeur : Jérôme Baschet <>
Soumis le : jeudi 16 septembre 2010 - 15:30:23
Dernière modification le : vendredi 12 février 2021 - 11:18:02
Archivage à long terme le : : vendredi 17 décembre 2010 - 02:21:15

Fichier

GLOBALE.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00517916, version 1

Collections

Citation

Jérôme Baschet. « Unité, dualité, multiplicité. Vers une histoire à la fois globale et plurielle ». Historia a Debate III, 2003, Santiago de Compostela, Espagne. p. 157-178. ⟨halshs-00517916⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

509

Téléchargements de fichiers

2257