Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Nigeria : paradoxes de l'abondance et démocratisation en trompe-l'œil

Abstract : Dresser un bilan de la gestion du Nigeria par les équipes civiles au pouvoir depuis 1999 revient d’abord à souligner le contraste entre une volonté de réforme que nul ne conteste et la poursuite d’un cycle de délitement de la cohésion politique et territoriale du pays. Les résultats tangibles dont peuvent se prévaloir le président Obasanjo et son équipe relèvent d’abord de l’évolution de la conjoncture pétrolière internationale et des excellents rapports tissés avec la communauté internationale. À l’intérieur du pays, les ambitions affichées par l’administration Obasanjo peinent à se concrétiser, qu’il s’agisse de la lutte contre la corruption ou de l’amélioration de la vie quotidienne des Nigérians. La situation quasi-insurrectionnelle dans le delta du Niger fait figure de condensé explosif de problèmes face auxquels l’administration fédérale continue à révéler son impuissance. La contestation de plus en plus radicale des fondements du fédéralisme nigérian va désormais de pair avec un délitement du contrôle territorial et une contestation de l’éthique développementale et séculaire de l’État. Derrière les crises à répétition, c’est la transformation du Nigeria en un pays sans État qui se profile.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00517695
Contributor : Armelle Jézéquel <>
Submitted on : Monday, May 13, 2019 - 4:29:29 PM
Last modification on : Tuesday, May 14, 2019 - 1:25:32 AM

Identifiers

Collections

Citation

Daniel Bach. Nigeria : paradoxes de l'abondance et démocratisation en trompe-l'œil. Afrique Contemporaine, La Documentation Francaise, 2006, pp.119-135. ⟨10.3917/afco.219.0119⟩. ⟨halshs-00517695⟩

Share

Metrics

Record views

218