Cocus et philosophes (aux Écoles de Molière)

Résumé : Le « raisonneur » de L'École des Femmes, Chrysalde, tient sur l'infidélité conjugale des propos troublants. Pour répondre à l'obsession d'Arnolphe, il expose les avantages du cocuage et engage à accueillir celui-ci avec patience, et même plaisir. La critique s'est montrée désemparée devant une telle démonstration. Certains s'en sont indignés, d'autres n'y ont vu que matière à plaisanterie, d'autres enfin décèlent dans ces propos une philosophie de la sociabilité, essentielle à Molière. Cette étude met l'accent sur les éléments stoïciens des thèses de Chrysalde et tente, à cette lumière, d'apprécier leur statut philosophique. Plutôt qu'un tenant du juste milieu, le « raisonneur » apparaît alors comme le représentant d'une prétendue sagesse, excessive à sa manière, et ridiculisée par la pièce au nom de valeurs qui échappent à la philosophie.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00483631
Contributor : Laurent Thirouin <>
Submitted on : Saturday, May 15, 2010 - 10:31:31 AM
Last modification on : Wednesday, October 31, 2018 - 12:24:18 PM
Long-term archiving on : Thursday, September 16, 2010 - 2:30:49 PM

File

L._THIROUIN_-_Cocus_et_philoso...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00483631, version 1

Citation

Laurent Thirouin. Cocus et philosophes (aux Écoles de Molière). Cocus et philosophes (aux Écoles de Molière), Sep 2009, France. http://recherche.univ-lyon2.fr/grac/273-Mariage-Corps-mariage-Esprits-Lyon-septembre-2009.html. ⟨halshs-00483631⟩

Share

Metrics

Record views

351

Files downloads

3544