A propos de la thèse d'Averroès. Pietro Pomponazzi versus Agostino Nifo .

Résumé : Il s'agit de restituer le De immortalitate animae (1516) de Pietro Pomponazzi à son contexte le plus immédiat, celui de la controverse entre Pomponazzi et Nifo qui a commencé dès les années 1480-1490 à Padoue. Si Pomponazzi attaque directement Averroès dans son traité, c'est surtout l'exposé qu'en avait fait Nifo à plusieurs reprises, notamment dans son De anima de 1503, qui est visé. La réponse de Nifo, en 1518, développera, au sein d'un ouvrage de commande conforme à l'orthodoxie, une véritable défense en faveur de l'argumentation du philosophe arabo-andalou.
Type de document :
Article dans une revue
Bochumer Studien zur Philosophie, 2009, 48 (N° spécial "Pietro Pomponazzi entre traditions et innovations", dir. J. Biard et Th. Gontier.), pp. 83-98. 〈10.1075/bsp.48.06bou〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00483008
Contributeur : Florence Thill <>
Soumis le : mercredi 12 mai 2010 - 11:24:03
Dernière modification le : mardi 3 juillet 2018 - 11:21:59

Identifiants

Collections

Citation

Laurence Boulègue. A propos de la thèse d'Averroès. Pietro Pomponazzi versus Agostino Nifo .. Bochumer Studien zur Philosophie, 2009, 48 (N° spécial "Pietro Pomponazzi entre traditions et innovations", dir. J. Biard et Th. Gontier.), pp. 83-98. 〈10.1075/bsp.48.06bou〉. 〈halshs-00483008〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

244