Des interactions sociales en formation universitaire à distance : Une approche microsociologique exploratoire et inférentielle

Résumé : Dans cet article, nous nous intéressons à l'organisation des interactions sociales dans un dispositif de formation universitaire en ligne. Les hypothèses présument que, malgré la distance entre les étudiants, les interactions sont riches et structurées. Les contraintes techniques et les caractéristiques spatio-temporelles influent sur les acteurs qui agissent sur l'organisation sociale. Le champ théorique est celui de la sociologie interactionniste d'Erving Goffman. La méthodologie consiste à observer les traces des échanges entre six étudiants engagés dans un apprentissage collaboratif sur un forum de discussion du campus numérique FORSE. La dimension exploratoire est complétée d'une démarche inférentielle consistant à examiner les concepts goffmaniens pour considérer leur congruence au champ spécifique des interactions sans coprésence physique. Nous proposons d'assimiler cet environnement numérique à un nouveau cadre de l'expérience où s'instaure un ordre interactionnel qu'il s'agit de mieux comprendre.
Type de document :
Article dans une revue
Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Éducation et la Formation, ATIEF, 2010, 16/2009, pp.1-20
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00482519
Contributeur : Jean-Claude Regnier <>
Soumis le : lundi 10 mai 2010 - 16:12:27
Dernière modification le : samedi 3 novembre 2018 - 16:13:29

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00482519, version 1

Collections

Citation

Jean-Claude Regnier, Annick Pradeau. Des interactions sociales en formation universitaire à distance : Une approche microsociologique exploratoire et inférentielle. Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Éducation et la Formation, ATIEF, 2010, 16/2009, pp.1-20. 〈halshs-00482519〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

222