Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les camps d'étrangers, dispositif colonial au service des sociétés de contrôle

Marc Bernardot 1
1 CIRTAI-IDEES - Centre interdisciplinaire de recherche en transports et affaires internationales
IDEES - Identités et Différenciation de l'Environnement des Espaces et des Sociétés
Résumé : Les camps d'étrangers constituent des formes centrales de la modernité. Ils sont étudiés ici à partir de leurs premières formes coloniales, jusqu'à leur généralisation dans les sociétés actuelles comme des modèles banalisés de prise en charge et de mise à l'écart des groupes présentés comme étant des problèmes, des risques ou des menaces. Nous revenons d'abord sur le caractère spécifique du camp d'étrangers comme forme sociale et politique qui fait le lien entre les modèles de sociétés disciplinaire, biopolitique et de contrôle selon la classification de M. Foucault et G. Deleuze. Est ensuite abordé les applications du camp en métropole pour les populations ciblées, réfugiés, travailleurs et tirailleurs coloniaux et ennemis ou déviants depuis la première guerre mondiale jusqu'aux conflits de la décolonisation. Enfin est traité le processus de banalisation des formes d'internement devenues des techniques indifféremment utilisées pour lutter contre le terrorisme, la criminalité et les migrations mais aussi potentiellement un schéma généralisé de représentation politique du monde occidental.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00481479
Contributor : Sabrina Mommolin <>
Submitted on : Thursday, May 6, 2010 - 4:53:30 PM
Last modification on : Monday, March 16, 2020 - 4:28:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00481479, version 1

Citation

Marc Bernardot. Les camps d'étrangers, dispositif colonial au service des sociétés de contrôle. Projet, 2009, pp. 41-50. ⟨halshs-00481479⟩

Share

Metrics

Record views

258