Transitivity Cannot Explain Perfect Syllogisms.

Résumé : L'article discute, sur la base de données statistiques issues des Éléments, la distribution des différentes configurations de termes dans une inférence par transitivité d'une relation (égalité, parallelisme, proportionnalité, ...). J'argumente comme conséquence que l'intérpretation, proposée par G. Patzig, que les syllogismes de première figure sont “parfaits” car « dans leur formulation le fait logique duquel dépend leur validité, c'est-à-dire la transitivité de la relation de prédication universelle, est tout-à-fait évidente », repose sur une conception anachronique de la notion de “transitivité”
Type de document :
Article dans une revue
Rhizai, 2009, 6, pp. 23-42
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00477485
Contributeur : Florence Thill <>
Soumis le : jeudi 29 avril 2010 - 12:09:24
Dernière modification le : mardi 3 juillet 2018 - 11:45:34

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00477485, version 1

Collections

Citation

Fabio Acerbi. Transitivity Cannot Explain Perfect Syllogisms.. Rhizai, 2009, 6, pp. 23-42. 〈halshs-00477485〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

247