L'académisation des savoirs techniques. La lente progression des sciences d'ingénieurs dans les universités et la recherche académique.

Résumé : Les relations entre la science et l'industrie ont fait l'objet d'innombrables analyses depuis qu'existent des recherches sociales sur les sciences : impact des besoins industriels sur les sujets de recherche ; « finalisation » de la science ; science « entrepreneuriale » ; etc. Je voudrais revenir dans cette communication sur l'essor de secteurs orientés vers la résolution de problèmes techniques au sein de la recherche « académique », c'est-à-dire des institutions de recherche extérieures aux entreprises (universités, centres de recherche gouvernementaux). La création en France entre 1883 et 1914 d'instituts techniques dans les universités et le développement pratiquement simultané aux États-Unis d'universités technologiques sont une des étapes de l'institutionnalisation d'une recherche « pour ingénieurs ». Le succès du Massachusetts Institute of Technlogy et la création puis le développement d'un département des « sciences pour l'ingénieur » au CNRS sont d'autres étapes. En m'appuyant sur diverses recherches, je voudrais argumenter l'idée selon laquelle on ne peut pas penser l'évolution des modes de production de la connaissance sans réfléchir à la place de cette part « industrielle » de la recherche académique. En particulier, la pression en faveur de recherches « appliquées » ou « finalisées » ne vient pas tant des industriels ou des politiques que des scientifiques engagés dans ce type de recherche. Relativement marginaux dans le monde académique au XIXe siècle, ces scientifiques ont peu à peu conquis des places dans le système institutionnel, notamment en faisant reconnaître des disciplines nouvelles, dédiées aux applications industrielles (toutes les variantes du génie, l'automatique, l'informatique, les biotechnologies, etc.).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [27 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00476803
Contributor : Michel Grossetti <>
Submitted on : Tuesday, April 27, 2010 - 2:27:54 PM
Last modification on : Wednesday, May 23, 2018 - 5:58:07 PM
Long-term archiving on : Tuesday, September 28, 2010 - 12:47:35 PM

Files

Grossetti-Tours-textes.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00476803, version 1

Collections

Citation

Michel Grossetti. L'académisation des savoirs techniques. La lente progression des sciences d'ingénieurs dans les universités et la recherche académique.. Sciences, innovation technologiques et sociétés., Jul 2004, Tours, France. ⟨halshs-00476803⟩

Share

Metrics

Record views

249

Files downloads

907