Critiques des philosophies de la conscience : James et Russell, Cavaillès, Lacan et Merleau-Ponty.

Résumé : Mon propos est d'examiner les critiques de l'idée de conscience par James et Russell, par Cavaіllès et par Lacan et Merleau-Ponty. Je ne ferai pas référence à l'ensemble e de l'oeuvге de ces auteurs mais à des textes ponctuels : les Essais d'empirisme radical pour James et le développement qu'en donne Russell dans l'Analyse de l'esprit; l'ouvrage posthume Sur la logique et la théorie de la science; les notes de travail pour Le visible et l'invisible et les analyses de Lacan sur le stade du miroir et le paradoxe du menteur qui éclairent les notes de Merleau-Ponty. Je voudrais d'abord montrer qu'il y a là trois tentatives pour définir une subjectivité qui ne soit pas une conscience, dans la conception classique. Or ces trois tentatives se réclament, contre la conscience, de « l'expérience ». Elles témoignent d'un mouvement de critique des philosophies de la conscience, qui identifie comme telles les philosophies de la conscience, et s'y oppose, pour recentrer la philosophie sur un autre domaine.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00476432
Contributor : Florence Thill <>
Submitted on : Monday, April 26, 2010 - 2:10:39 PM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:45:43 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00476432, version 1

Collections

Citation

Pierre Cassou-Noguès. Critiques des philosophies de la conscience : James et Russell, Cavaillès, Lacan et Merleau-Ponty.. P. Cassou-Noguès et P. Gillot (éds.). Le concept, le sujet et la science : Cavaillès, Canguilhem, Foucault, Paris, Librairie philsophique J. Vrin, pp. 75-94., 2009, Coll. "Problèmes & Controverses". ⟨halshs-00476432⟩

Share

Metrics

Record views

348