Ecriture et réécriture des 'Ricordi' : règles et expérience

Résumé : L'hypothèse qui fonde cette approche consiste à considérer la forme ricordo comme une caractéristique de longue durée, voire permanente, de l'écriture de Francesco Guicciardini. L'article entend poser aux textes (les Ricordi, le Dialogo del reggimento di Firenze et, dans une moindre mesure, la Storia d'Italia) la question du sens de l'écriture (qu'entend faire Guicciardini en écrivant et en réécrivant des ricordi ?) et celle de la façon dont naissent les ricordi (quelles connaissances, quelles expériences sont nécessaires pour les écrire puis pour en tirer profit ?).Le parcours dans les textes montre que, pour Guicciardini, l'acteur politique doit, pour " trouver " des ricordi puis pour les " suivre ", avoir appris dans les livres qu'il y a des règles et des exceptions, il doit avoir reçu de la nature le don de la discrezione [le discernement] et il doit avoir acquis de l'expérience " en maniant les affaires ". Les différences d'inflexion que l'on note entre ces trois aspects naissent d'une précaution méthodologique, de la différenciation des domaines d'application et d'une évolution au fil du temps et de la " condition des temps ".
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers d'Etudes Romanes, Centre aixois d'études romanes, 2010, pp.23-31
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00461479
Contributeur : Jean-Claude Zancarini <>
Soumis le : samedi 27 octobre 2012 - 21:04:57
Dernière modification le : lundi 24 avril 2017 - 17:07:06
Document(s) archivé(s) le : lundi 28 janvier 2013 - 02:20:08

Fichiers

JCZ_Ricordi-Regole-Esperienza_...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00461479, version 1

Citation

Jean-Claude Zancarini. Ecriture et réécriture des 'Ricordi' : règles et expérience. Cahiers d'Etudes Romanes, Centre aixois d'études romanes, 2010, pp.23-31. <halshs-00461479>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

250

Téléchargements du document

106