La vie religieuse au Liban sous l’Empire romain

Résumé : Entre la conquête du Proche-Orient par Rome au premier siècle avant Jésus-Christ et la fermeture des temples au quatrième siècle de l'ère chrétienne, les montagnes du Liban se couvrent de nombreux sanctuaires païens. Ces lieux de culte entre ciel et terre ont attiré l'attention des voyageurs et des savants depuis l'Antiquité : « je suis aussi monté vers le Liban depuis Byblos, à une journée de marche, après avoir appris qu'il se trouvait là un ancien temple d'Aphrodite », peut-on lire dans le De Dea Syria, traité rédigé en grec à l'époque romaine, qui relate une visite au célèbre site d'Afqa, à la source du fleuve Adonis. La vie religieuse au Liban sous l'Empire romain invite le lecteur à découvrir à son tour les cultes et les sanctuaires locaux en tirant parti d'une documentation renouvelée par les travaux archéologiques et épigraphiques les plus récents. L'enquête constitue la première étude d'ensemble sur la question. Au croisement de l'histoire et de l'archéologie, elle est complétée du catalogue des cent vingt lieux de culte de la région. L'ouvrage se place dans la perspective de l'histoire des religions et des sociétés du monde romain. Il contribue aux recherches sur l'hellénisation et la romanisation du Proche-Orient.
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00459354
Contributeur : Julien Aliquot <>
Soumis le : mardi 23 février 2010 - 16:59:37
Dernière modification le : mercredi 23 janvier 2019 - 19:48:02

Identifiants

Citation

Julien Aliquot. La vie religieuse au Liban sous l’Empire romain. Presses de l'Ifpo. Presses de l'Ifpo, 189, pp.450, 2009, Bibliothèque archéologique et historique, 978-2-35159-160-4. 〈10.4000/books.ifpo.1411〉. 〈http://books.openedition.org/ifpo/1411?lang=fr〉. 〈halshs-00459354〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

450