L'inévitable aliénation? La division du travail en Grande-Bretagne à l'aube de la révolution industrielle

Résumé : Adam Smith, dans ses Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, attire l'attention sur le caractère inévitable de la division du travail et ses aspects positifs pour l'économie. Il reconnaît aussi les aspects négatifs de cette division du travail pour l'individu forcé de s'y conformer. Après un rappel de la position de Smith, nous verrons en seconde partie comment les médecins, en particulier William Buchan, ont perçu les inconvénients physiques de la grande industrie qui se met en place en Grande-Bretagne dans le dernier tiers du dix-huitième siècle. Enfin, nous étudierons le combat mené par William Godwin, auteur radical et pré-anarchiste, contre cette division aliénante des tâches, en faveur d'un partage équitable du travail. Ainsi, cette question de la division du travail, qui devait mener aux analyses de Marx, pose, dès ses débuts, le problème de l'aliénation de l'homme par un travail absurde et répétitif.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00459161
Contributor : Marie-Odile Bernez <>
Submitted on : Tuesday, February 23, 2010 - 1:40:30 PM
Last modification on : Friday, June 8, 2018 - 2:50:13 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00459161, version 1

Collections

Citation

Marie-Odile Bernez. L'inévitable aliénation? La division du travail en Grande-Bretagne à l'aube de la révolution industrielle. Le travail, 2002, nancy, France. non paginé CD Rom. ⟨halshs-00459161⟩

Share

Metrics

Record views

276