L'oppidum de Nasium à Boviolles (Meuse) : état des recherches actuelles

Résumé : Les vestiges de l'agglomération gauloise puis romaine de Nasium, qui s'étendent sur près de 200 ha, se développent sur le finage des communes de Saint-Amand-sur-Ornain, Boviolles et Naix-aux-Forges (Meuse). La présence d'une fortification gauloise d'une cinquantaine d'hectares, occupée principalement à la fin du IIe et au Ier siècles av. J.-C. et d'une ville gallo-romaine qui lui succède, font de l'ensemble un site majeur pour l'étude du phénomène urbain en Gaule. Les nombreuses découvertes de mobiliers effectuées depuis le XIXe siècle suggèrent que l'oppidum de Boviolles a connu, à la fin de l'âge du Fer, une occupation particulièrement importante qu'il s'agit aujourd'hui de caractériser. Dans cette perspective, les prospections géophysiques menées depuis 1998, couplées à des sondages ponctuels, ont apportés de nombreuses données sur la répartition des vestiges archéologiques à l'intérieur de l'enceinte ouvrant des perspectives de recherche sur l'organisation spatiale de cet important oppidum des Leuques.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00459091
Contributor : Patrice Meniel <>
Submitted on : Tuesday, February 23, 2010 - 10:59:04 AM
Last modification on : Friday, September 14, 2018 - 9:56:08 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00459091, version 1

Collections

Citation

Patrice Méniel, Thierry Dechezlepretre, Bernard Bonaventure. L'oppidum de Nasium à Boviolles (Meuse) : état des recherches actuelles. POSTER : L'oppidum de Nasium à Boviolles (Meuse) : état des recherches 2004, May 2005, Bienne, Suisse. pp.45-54. ⟨halshs-00459091⟩

Share

Metrics

Record views

378