« Les cultures visuelles des auditeurs-baladeurs »

Résumé : Une recherche de type microsociologique sur les activités sensorielles en milieu urbain ne saurait faire l'impasse sur les usages des diverses facultés sensorielles (vision, audition, toucher, odorat, goût), quelle que soit par ailleurs l'activité principale sur laquelle elle se centre (lecture, écoute musicale, etc.). Dès le premier suivi d'un trajet urbain quotidien en musique effectué par un auditeur-baladeur, l'attention ethnographique, en notant ses conduites visuelles, a été amenée à en faire une des problématiques de l'enquête. Dans le cas de l'écoute musicale mobile, il est nécessaire d'interroger d'emblée la relation particulière qu'entretiennent vision et audition. L'hypothèse mise à l'épreuve ici est que, du fait qu'ils se mettent en situation de déficience auditive en portant des oreillettes, les auditeurs-baladeurs déploient une plus grande acuité sensorielle et spécialement visuelle. L'isolement auditif issu de l'écoute musicale avec oreillettes soustrait, au moins partiellement, les auditeurs-baladeurs à l'environnement sonore dans lequel ils évoluent ; cela implique un statut renforcé du regard.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00450039
Contributor : Anthony Pecqueux <>
Submitted on : Monday, January 25, 2010 - 10:23:34 AM
Last modification on : Wednesday, July 4, 2018 - 4:02:26 PM
Long-term archiving on : Friday, June 18, 2010 - 1:22:59 AM

File

LieuxCommuns11_Pecqueux_1_.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00450039, version 1

Collections

Citation

Anthony Pecqueux. « Les cultures visuelles des auditeurs-baladeurs ». Lieux communs, 2008, 11 (Cultures visuelles de l'urbain contemporain), pp.42-57. ⟨halshs-00450039⟩

Share

Metrics

Record views

400

Files downloads

305