Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La chapelle : un théâtre monde

Résumé : C'est à partir d'études ethnographiques menées en Île-de-France, et à Paris en particulier, que j'ai postulé l'hypothèse suivante : l'arrivée récente et massive des Tamouls en provenance du Sri Lanka, depuis le début des années 1980, génère en France une réactivation des phénomènes identitaires auprès des autres groupes de population d'ascendance tamoule. En somme, les anciennes minorités nationales d'origines tamoules - les Français d'origine Pondichérienne, les Tamouls de Maurice, des Antilles ou de la Réunion - sont devenues visibles auprès de la majorité française, aspirant à leur tour à une identité tamoule, dont la pratique est assurée par des installations communautaires sri lankaises disposées dans certains lieux que je nomme territoire ethnique ou ethnoterritoire. Il s'agit ici d'expliciter cette hypothèse en s'attachant en particulier à décrire les processus par lesquels les migrants tamouls du Sri Lanka se sont appropriés un territoire situé entre les 10ème et 18ème arrondissements de Paris, c'est-à-dire autour de la station de métro la Chapelle.
Complete list of metadatas

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00445446
Contributor : Anthony Goreau <>
Submitted on : Friday, January 8, 2010 - 3:04:46 PM
Last modification on : Tuesday, October 13, 2020 - 3:46:04 PM
Long-term archiving on: : Friday, June 18, 2010 - 12:38:09 AM

File

Chapelle_AGoreau.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00445446, version 1

Citation

Anthony Goreau-Ponceaud. La chapelle : un théâtre monde. e-migrinter, Université de Poitiers ; MIGRINTER, 2009, pp.58-69. ⟨halshs-00445446⟩

Share

Metrics

Record views

442

Files downloads

469